Sur la trace des pas perdus.

Sur la trace des pas perdus

Salle des pas perdus du Palais de justice de Paris

 

Souvent imposante et haute de plafond, parfois austère et impressionnante, la salle des pas perdus d’un tribunal est toujours un espace grouillant de vie.
Un endroit où se croisent les justiciables, où s’entretiennent les avocats avec leurs clients, et où patientent les journalistes en attendant un verdict ou un scoop.

Un espace servant d’antichambre à toutes les salles du palais de justice, où résonne le pas des gens pressés et impatients.
Un lieu qui évoque le temps passé, le temps perdu.

Une explication plus historique remonte à un épisode de la Seconde Restauration (1815) où lors d’une réélection de la Chambre des Députés du Palais Bourbon, ceux de ces Messieurs qui n’avaient pas été réélus étaient nommés les « perdus » en opposition à ceux plus chanceux qui avaient été réélus, et qui étaient alors appelés les « pas-perdus ».
Ces députés se réunissaient ainsi dans cette salle du Palais Bourbon, tout naturellement renommée la Salle des Pas Perdus.

Salle des pas perdus du Palais de Justice de Strasbourg

Cependant, cette expression n’est pas propre à la justice. Elle est également utilisée pour les halls de gares et les vestibules des bâtiments institutionnels.
Autrefois, ces espaces imposants, voire intimidants à l’instar de celui du Palais de Justice de Strasbourg avec ses deux escaliers monumentaux gardés par d’impressionnantes statues de sphinx, pouvaient aussi être appelés « galeries marchandes » car on y trouvait plusieurs échoppes d’articles de mercerie ainsi que des librairies, et constituaient alors des lieux de promenade à la mode.

Une visite de tribunaux, surtout pour ceux des édifices faisant partie du patrimoine historique ou architectural, est intéressante à faire pour capter cette impression de paradoxe entre le figé des lieux aux proportions parfois démesurées et le bruit confus des pas, des cent pas, des pas perdus.

Franquine Zimmermann (Pragmalexis avocats)

Crédit photo:
Salle des pas perdus du Palais de Justice de Strasbourg – Auteur: Claude TRUONG-NGOC (via Wikimedia)
Salle des pas perdus du Palais de justice de Paris – Auteur: Tiraden (via Wikimedia)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Accepter En savoir plus Fermer
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×